Données Challenge App4Fire

Les données disponibles dans le cadre du Challenge :

Apports spécifiques du Booster Space4Earth

Le Booster est une initiative du COSPACE (Comité  de  concertation État-Industrie  dans  le domaine spatial) lancée le 11 septembre 2015. Elle s’inscrit dans un contexte de libéralisation et de valorisation des données spatiales qui va notamment donner aux entreprises un accès gratuit à des informations provenant de satellites. Le rôle du Booster est de proposer un environnement propice aux partenariats et fertilisations croisées entre les acteurs du spatial, du numérique et ceux qui sont ou seront les utilisateurs des innovations issues de ce rapprochement. Le Booster Space4Earth est l’instanciation en région PACA de l’initiative nationale.  Il est porté par le cluster SAFE, Né en décembre 2015 du rapprochement des Pôles Pégase et Risques, le cluster SAFE réunit une communauté de près de 600 membres composée d’entreprises et d’organismes de recherche et de formation, issus majoritairement des secteurs de la sécurité, de la protection environnementale et de l’industrie aéronautique et spatiale.

Pour cet appel à projet, le Booster Space4Earth propose de mettre à disposition les « goodies » spécifiques aux Booster, c’est-à-dire :

  1. Des données spatiales :
  • Images Sentinels Copernicus (via le PEPS du CNES) : peps.cnes.fr
  • Image d’archive Pléïades, SPOT 6 et TERRASAR X

      2. Des outils :

      3. Des portails d’accès aux données :

      4. De l’expertise : pour le traitement des données spatiales et en tant qu’assistance à l’utilisation des outils.

      5. Une labélisation et un accompagnement au montage vers les guichets PIA, FUI, FEDER,ANR, H2020

      6. Un soutien à la création d’entreprise via un support à candidature à l’ESA BIC Sud France

Apports spécifiques de l’ENTENTE de VALABRE

Dans le cadre du challenge numérique organisé par le Cluster SAFE dans le cadre du BOOSTER SPACE4EARTH, l’entente de Valabre met à disposition :

      1. les bases de données suivantes :

  • EFFIS : BDIF avec  portée européenne
  • BD OCS : occupation des sols
  • BD Prométhée : la plus vieille bdd « feu de forêt » en Europe (complémentaire à la BDIF) : CSV.
  • BD contour de feu : contours de feux correspondants à certains critères (Zones brulées, zones d’allumage, évolution de la végétation après feux). Diffusion restreinte aux participants demandeurs.
  • BD DFCI : Equipements pour la lutte contre les feux Pistes, citernes, barrières … [aire méditerranéenne].
  • Les cartes de sensibilité des végétaux : données dynamiques mais disponible qu’en période d’été.

      2. Documents de description des contextes applicatifs spécifiques aux défis

  • I’information en lien avec les obligations légales
  • Arrêtés préfectoraux
  • Kit de prévention feu de forêt
  • Lien vers des sites internet spécifiques

Apports Spécifiques de l’IGN

L’IGN, Institut national de l’information géographique et forestière, est l’opérateur de l’Etat en matière d’information géographique et forestière de référence, certifiée neutre et interopérable. L’Institut développe en permanence de nouveaux référentiels, produits et géoservices, répondant aux besoins croissants et évolutifs en données cartographiques et en informations géolocalisées. Puissant acteur public du numérique pour la description multi-thèmes du territoire, l’Institut intervient en appui à l’évaluation et à la mise en œuvre des politiques publiques de prévention des risques, d’aménagement du territoire, de développement durable, de défense et de sécurité. Grâce à ses cinq laboratoires de recherche, l’IGN entretient un potentiel d’innovation de haut niveau dans les domaines de la géodésie, de la topographie vectorielle, de l’optique et de l’électronique, du traitement des images et d’inventaire forestier. L’ENSG-Géomatique, l’Ecole nationale des sciences géographiques de l’IGN, forme les futurs ingénieurs de l’information géographique.

Pour cet appel à projets, l’IGN propose de mettre à disposition des candidats les éléments suivants :

  1. Des données :
  • Le référentiel à grande échelle (RGE®) décrit le territoire national et l’occupation de son sol de façon précise, complète et homogène. Cette infrastructure de données géographiques, partagée par un grand nombre d’acteurs publics et privés, est une référence indispensable pour comprendre, décider et communiquer, notamment dans les domaines de la prévention des risques. Il est composé de quatre composantes (orthophotographique, topographique, adresse et parcellaire) qui fournissent des informations géographiques parfaitement superposables, mises à jour en permanence : BD TOPO®, BD ORTHO®, BD ADRESSE® et BD PARCELLAIRE® (cf. http://www.ign.fr/institut/activites/referentiel-a-grande-echelle).
  • Le RGE ALTI® décrit la forme et l’altitude normale de la surface du sol à grande échelle. Cette base de données a pour objectif à terme de couvrir l’ensemble du territoire national concerné par le RGE® avec un modèle numérique de terrain (MNT) au pas de 1m ayant partout une précision de moins de 50cm (cf. http://professionnels.ign.fr/rgealti).
  • L’ensemble des photographies aériennes anciennes du territoire français ont été dématérialisées et peuvent être visualisées en ligne et téléchargées gratuitement au format JPEG2000. La BD ORTHO® Historique utilise ces photographies aériennes anciennes et les orthorectifie. L’IGN a initié la production d’une édition couvrant la France entière des années 50, avant les grands aménagements des années 60.
  • Litto3D®* est un modèle numérique altimétrique précis continu terre-mer réalisé en commun par le Service hydrographique et océanographique de la marine (SHOM) et l’IGN. Litto3D® constitue le socle de données indispensables à la mise en œuvre de politiques publiques de la mer et du littoral notamment pour la prévention des risques (tsunami, houle cyclonique, élévation des eaux, submersion marine, inondation…). Ex : PACA : https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/mnt-littoral-litto3d-r-paca-2015/.
  • La carte des pentes offre une lecture directe des degrés des pentes pour mieux appréhender les zones à risque en montagne (https://www.geoportail.gouv.fr/donnees/carte-des-pentes).
  • La cartographie des essences forestières (BDForêt) permet d’étudier le type d’essences forestières présentes.
  • la base de données sur les incendies de forêt (BDDIFF) : ces données homogènes et fiables sur l’ensemble du territoire métropolitain contribuent notamment à la préparation de plans de prévention, à la coordination des actions de lutte et permettent d’alimenter directement le Système d’information Européen sur les Feux de Forêts (EFFIS).
  • La base de données ERP (Etablissements Recevant du public) en cours de constitution contiendra tous les bâtiments, locaux et enceintes dans lesquels des personnes extérieures sont admises en plus du personnel. Cette définition concerne notamment les salles des fêtes, écoles, magasins, hôtels, équipements sportifs, hôpitaux, chapiteaux, établissements de culte… Le croisement de cette base de données avec des données géographiques (RGE et RGE Alti), permettra d’identifier les établissements stratégiques d’accueil et d’hébergement accessibles en cas de catastrophe naturelle. (cf. https://erp.ign.fr/).
  • une couverture France entière d’images SPOT 6-7 sélectionnées et traitées (cf. http://professionnels.ign.fr/spot).

  2. Le portail d’accès aux données Géoportail (https://www.geoportail.gouv.fr/), ses API, ses flux, les géoservices de visualisation, de calcul et de localisation, de géocodage… (http://professionnels.ign.fr/geoservices).

     3. Des outils :

  • Le service RemonterLeTemps permet d’observer et de comparer les évolutions d’un territoire en s’appuyant sur des données historiques et contemporaines. Il permet également de voir les impacts des grandes catastrophes naturelles et l’évolution des territoires de façon concrète. (cf. https://remonterletemps.ign.fr/).
  • L’API Carto est une ressource logicielle offrant des webservices de traitements et de calculs, facilement intégrables dans les interfaces avec les usagers des services publics (front offices) reposant sur un ensemble de données géographiques de référence détenues par différents organismes (cf. apicarto.ign.fr).
  • Le logiciel de photogrammétrie MicMac publié en open source (cf. http://logiciels.ign.fr/?-Micmac,3– et https://github.com/micmacIGN ).
  • La plateforme iTowns qui permet la navigation en 3D et la visualisation de tous types de données 3D géospatiales et offre des outils de mesures précises sur des images 3D (cf. http://logiciels.ign.fr/?-ITowns– et https://github.com/itowns/itowns ).
  • Et d’une façon générale tous les logiciels disponibles sur http://logiciels.ign.fr/.

      4. De l’expertise pour le traitement des données géographiques et spatiales et pour l’assistance à l’utilisation des données et outils de l’IGN.